vendredi 14 septembre 2012

Gaby Bernard s’en est allé

L’Elan Chalon a tout gagné en cette année 2012. Comme si il avait attendu que l’Elan Chalon atteigne le graal du basket français, Gaby Bernard, lui qui a tant donné au club dont il était le président d’honneur, s’en est allé dans la nuit de jeudi à vendredi.
 
ASSOCIATION LOCAL ET GALETTE 2008 024
Nous le savions très fatigué depuis plusieurs mois, un an même. Depuis qu’il avait participé à la fête donnée à l’occasion des dix ans du Colisée, juste après que son nom ait été donné à la tribune des supporters. Depuis, nous ne l’avions plus revu aux matches et notamment au moment de la présentation de l’équipe partageant avec le staff la petite tape d’encouragement à chaque joueur.
Gaby Bernard, c’était  une légende, la légende  de l’Elan. C’est celui qui, alors qu’il présidait le petit club « l’Elan de St-Jean des Vignes » fut à l’origine de la fusion en 1970, avec  le Football Club de Mercurey, club de basket reconnu de la Côte Chalonnaise, fusion qui donna donc l’Elan Sportif Chalonnais. Au fil des saisons, l’Elan gravit les échelons, connut des hauts mais aussi des périodes difficiles. Toujours, Gaby garda le cap, fidèle à une passion parfois envahissante, dévoreuse même. Gagnant ou perdant, Gaby aimait à dire notamment aux journalistes, « tout le reste n’est que littérature »
 
Ses premières récompenses, furent, outre la fierté d’avoir fait signer en 1975/1976 le premier joueur américain à Chalon (Phil Carlile), qui coïncidait avec l’accession à la Nationale 2, un premier titre de champion de France de nationale 3 en 1978, et évidemment la montée en Pro B au moment de laisser le fauteuil  de Président à Dominique Juillot. Jamais il ne manquait un match, il effectuait aussi de nombreux déplacements (il était à Varsovie pour la finale de la Saporta) et répondait toujours présent aux manifestations de l’Association dont il restait membre d’honneur.


Greg et Gaby BERNARD pour ses 80 ans
 
 
Sa santé ne lui a hélas pas permis de vivre aux côtés de l’équipe de son cœur, les moments d’intense émotion que fournirent  les titres glanés cette année. Mais d’aucuns n’oublieront  que sans lui, le basket n’aurait sans doute pas été ce qu’il est aujourd’hui sur les bords de Saône.
 
A sa famille, à ses enfants, Catherine, Dominique, Pascale, et leurs époux, à ses petits enfants, l’Elan présente ses condoléances attristées.

DSCF1859
La tribune Gaby BERNARD, inaugurée lors de la saison 2011 - 2012
 
 MG 8900
 
Le 13 Septembre 2011 à l'occasion des 10 ans du Colisée , Gaby avait pu revoir une partie des joueurs qui ont marqués le club

Aucun commentaire: