mercredi 27 juin 2012

Flashback : Elan Chalon vs Cedevita Zagreb 27 septembre 2011

Pour son 1er match qualificatif d’Eurocup, l’Elan Chalon recevait le Cedevita Zagreb, avant de s’y rendre le mardi suivant pour le match retour.
Cet adversaire était un sacré client, preuve en est, sa participation au final four de cette compétition la saison passée, emmené par Dontaye Draper, meneur scoreur (meilleur marqueur du championnat croate avec 20.9 points par match) et fraichement naturalisé croate, ce qui lui permit de participer au championnat d’Europe cette année. Accompagné par 2 joueurs d’expérience que sont, Marino Bazdaric (ailier) et Vedran Vukusic (intérieur). Chalon se devait d'être prêt ce soir là, à contenir les assauts des extérieurs croates par une défense de fer et ainsi développer du jeu rapide pour fatiguer et user les grands gabarits adverses.

5 de départ :
Zagreb: Draper; Opacak; Warren; Vukusic et Bilan.
Elan Chalon : Tchicamboud; Delaney; Schilb; Evtimov et Aminu.

1er 1/4 temps : ELAN CHALON 15 / 16 ZAGREB
Draper se met d’entrée en évidence par un tir à 3 points malgré la grosse pression de Delaney. Zagreb se méfiait de Schilb et optait de le prendre à 2 joueurs en défense sur les situations au poste bas. Chalon commençait mal son début de match et concédait 2 paniers faciles, avant que Schilb ne remette les siens sur les rails, 2-7 au bout de 3 minutes. Tchicamboud trouvait bien Aminu par-dessus la défense pour rajouter 2 points aux locaux. Il aura fallu attendre 4 minutes pour que l’Elan retrouve son basket, en passant d’abord par une bonne défense puis de la percussion en attaque, permettant à Evtimov de régler la mire à 3 points, 7-7. Quelques erreurs grossières en défense de chaque côté, laissaient des paniers plus que faciles. Tchicamboud provoquait de nombreuses fautes sur percussion et Zagreb rentrait dans la pénalité à 3 minutes 30 de la fin de cette période, 13-12. Aminu se battait comme un lion au rebond et toute l’attaque chalonnaise pouvait se précipiter dans le camp adverse. Une perte de balle de Lang dans les dernières secondes permettait à Zagreb de repasser devant au buzzer.

2ème 1/4 temps : ELAN 44 / 30 ZAGREB
Smith, toujours aussi efficace, interceptait un ballon avant de remonter tout le terrain et de déposer le ballon dans le cercle, 17-16 au bout de 1 minute. Lang récupérait un ballon qui trainait au sol avant d’envoyer un tir longue distance, 20-18. Aboudou provoquait une bonne faute en étant toujours très actif au rebond offensif. Au bout de 3 minutes, Chalon se voyait déjà sanctionné de 4 fautes d’équipe. Aminu, très bien placé défensivement contrait à 3 reprises Owens, et Schilb avec l’élégance qui le caractérise, se jouait de son adversaire direct au poste bas pour rajouter 2 points, 22-18. Lang, encore lui, envoyait à 3 points sur la fin de possession, donnant 7 points d’avance aux siens, 27-20 à 5 minutes 30 de la mi-temps. 2 lancers puis une contre-attaque plus tard, Zagreb revenait à 3 petits points, 27-24. Aminu s’arrachait sur un ballon que l’on croyait pourtant perdu et rajoutait 2 points très importants à ce moment de la partie. Une passe déviée de Schilb pour Lang à 3 points, donnait 8 points d’avance aux chalonnais et toute l’équipe se lançait dans des passages défensifs de toute beauté. Lauvergne suivait bien au rebond offensif et après un magnifique mouvement collectif, il surgissait pour aider le ballon à rentrer dans le cercle, 34-24 à 2 minutes 45 de la mi-temps. Zagreb restait dans la partie seulement à l’aide des lancers-francs, 34-26. Chalon se servait beaucoup de Schilb dans le jeu posté, et cela posait beaucoup de problèmes aux croates aussi bien sur le joueur que dans les rotations, 36-26 à 2 minutes de la mi-temps. Evtimov, oublié dans son corner, n’en demandait pas moins pour déclencher son tir avant qu’Aminu, au buzzer, se prenne pour un extérieur et marque à 3 points après une feinte.

3ème 1/4 temps : ELAN 68 / 48 ZAGREB
Zagreb essayait de revenir de suite dans le match, en mettant beaucoup d’agressivité au rebond offensif et avait plusieurs chance de suite aux tirs, cependant ils ne réussissaient pas à scorer. Tchicamboud, toujours aussi incisif sur fixation, ajoutait 1 lancer sur son lay-up, 49-34 à 6 minutes 30. La défense respirait mieux et les croates avaient toutes les difficultés pour développer leur basket. Delaney avait du mal offensivement mais se rattrapait en défense en provoquant son 2ème passage offensif du match. Tchicamboud montrait réellement son nouveau rang de vice-champion d’Europe, en déclenchant un tir à 3 points sur sortie d’écran, 56-37 à 4 minutes 30. Faute anti-sportive suivi d’une faute technique contre Zagreb donnait 4 lancers à Delaney, qui se faisait un plaisir de les enfiler, suivi de la remise en jeu, 62-43 à 3 minutes. Le Cedevita restait sur 3 derniers tirs à 3 points. Aminu continuait de briller et montrait ses qualités athlétiques avec un dunk à 2 mains sur les intérieurs adverses, 66-46 à 1 minute 40. Malgré un passage en zone, Zagreb n’arrivait pas à stopper les chalonnais, et quand ces derniers n’avaient plus la réussite extérieure, ils pouvaient compter sur la combativité des grands aux rebonds offensifs pour remettre les paniers de près.

4ème 1/4 temps : ELAN 78 / 73 ZAGREB
Le match était sensiblement bouclé mais les chalonnais continuaient d’appuyer la tête des croates sous l’eau et Lauvergne pouvait se fendre d’un gros dunk à 2 mains avant que Jbam contre violemment la balle contre la planche, 70-48 à 7 minutes de la fin du match. Un peu de déconcentration permettait aux croates de reprendre 4 points et de revenir à 18 longueurs, 70-52. Jbam faisait le spectacle après une balle perdue, il revenait comme un lion pour écraser à 2 mains le ballon contre la planche. A déjouer, on se fait peur et Chalon était en train de démontrer cela en laissant revenir les croates à 13 longueurs à 5 minutes de la fin du match, 70-57. Tchicamboud reprit la direction du jeu et envoya un caviar pour Aminu. Il ne fallait pas les croire morts trop vite ces croates, sans baisser les bras et essayant de s’appliquer défensivement, ils revenaient petit à petit dans la partie, avec de nombreuses séquences à 3 points, 72-62 à 4 minutes. Evtimov, imperturbable malgré la pression des croates, se fendait d’un 3 points qui fit le plus grand bien aux siens, 78-69 à 2 minutes de la fin.
Après un très gros 2ème et 3ème 1/ 4 temps, l’Elan a connu une baisse de régime qui fit fondre ses 22 points d’avance comme neige au soleil. Ils se déplaceront à Zagreb avec 5 points d’avance au compteur en espérant qu’ils reproduisent ce match pour se qualifier.

Stats :
Aminu : 20 pts 7/12 aux tirs ; 3 passes ; 7 rbds.
Schilb: 14 pts 6/12 aux tirs ; 4 passes.
Tchicamboud: 10 pts 3/9 aux tirs ; 5 passes ; 6 fautes provoquées.
Owens: 17 pts 3/8 aux tirs ; 8 rbds.

Aucun commentaire: