lundi 30 avril 2012

Fiers d’être Chalonnais

Source : http://www.elanchalon.fr

Onze ans après avoir échoué face au Maroussi sur les remparts de Varsovie, Blake Schilb et ses coéquipiers sont à nouveau tombés ce dimanche soir à Debrecen, face à l’armada turque du Besiktas.
Et l’on peut nourrir, cette fois aussi, de très vifs regrets, tant le coup est passé près.
 
Bien sûr que les Stamboulis étaient plus forts. Comment ne le seraient-ils pas avec une masse salariale de quelque 5 millions de dollars et plusieurs joueurs estampillés NBA ?
 
Mais sans cette entrée en matière ratée, sans un dernier quart-temps un peu à l’agonie, sans un arbitrage un peu trop appuyé aux dépens de l’Elan, sans ce match de Cholet qui a lourdement pesé dans les jambes (4 matches en 8 jours et un long déplacement), peut-être qu’une très belle page de l’histoire du club eut pu être écrite.
En tous cas les Chalonnais ont fait honneur à leur maillot et crânement supporté la comparaison. Ils ont même fait un moment douter les Turcs en prenant les devants. On s’était pris à rêver.
 
Il n’y a donc nullement à rougir de cette nouvelle finale manquée. De quoi être fier.
 
Et puis d’autres échéances s’offrent encore à nous dans les semaines à venir. Puissent-elles permettre à cette équipe de parfaire le travail réalisé cette saison, et d’ajouter au moins une cerise sur un gâteau que tous méritent bien de partager. 
 
Et les cadets ont ouvert la voie en glanant ce week-end un second titre de champion de France. Plus que jamais « allez l’Elan »
Les Cadets Champions de France 2012
 
Retrouvez l'Elan Chalon sur FaceBook

Aucun commentaire: